chargement...

10 mythes sur les chiens

Publié le 8 septembre 2016 / Catégories: Chien
Plusieurs mythes concernant la santé et le comportement des chiens semblent persister malgré les études scientifiques et notre meilleure connaissance des chiens. Nous en avons répertorié 10 pour vous.

1. Il faut mettre le museau du chiot dans ses besoins lors de l’apprentissage de la propreté.

Si vous punissez votre chiot lorsqu’il se soulage à un endroit inapproprié, sachez qu’il aura le réflexe de s’isoler de vous la prochaine fois. La punition n’est pas éducative. Dans les débuts, il est important de prévoir que votre chiot aura besoin de sortir dehors et récompensez-le avec votre voix enthousiaste.

2. Chiens et chats ne peuvent pas cohabiter.

Au contraire, nous observons que les animaux d’espèces différentes peuvent facilement vivre ensemble, et cela, peut importe la race. Cependant, la socialisation, l’éducation et l’exercice quotidien de votre chien auront une influence décisive sur sa relation avec le chat.

3. Mon chien est malade si son museau est sec.

Si le museau de votre chien est sec, cela veut seulement dire qu’il est sec. Il en est de même s’il est mouillé, chaud ou froid. N’hésitez pas à contacter votre vétérinaire lorsque votre animal présente un symptôme inquiétant, comme un manque d’énergie ou d’appétit, des vomissements, des éternuements, de la diarrhée, ou autres.

4. Nous avons une grande cour, donc il est inutile de se promener avec le chien.

Votre chien s’ennuie dans votre cour et cela même si elle est très grande ou même s’il y joue avec un autre animal. Sortir votre chien de son milieu est essentiel pour bien le socialiser et lui permettre d’être bien avec lui-même.

5. Il est impossible d’éduquer un chien âgé.

Les refuges ne mettraient pas en adoption de « vieux chiens » s’il était impossible de leur apprendre de nouveaux trucs ou de modifier leurs comportements. Tous les chiens sont capables de changer leurs habitudes, et cela, peu importe son âge.

6. Mon chien est un loup.

Génétiquement parlant, le loup et le chien sont liés. Tout le monde parle des similitudes entre les deux, mais la réalité est qu’il y a autant sinon plus de différences. Des exemples? L’alimentation, les besoins, le physique et l’attachement à l’humain sont tous des éléments propres aux chiens. Dans la vie de tous les jours, les loups et les chiens se ressemblent peu.

7. Mon chien se venge lors de mon absence.

Votre chien fait ses besoins dans la maison quand vous vous absentez? Il détruit votre sofa ou grignote le coin d’un mur? Votre chien n’est pas en train de se venger, mais plutôt d’apaiser son stress. L’esprit de vengeance est un concept humain.

8. Certaines races sont plus agressives que d’autres.

Aucune étude scientifique ne permet d’analyser une composante qui annoncerait qu’un chien d’une race ou d’un autre pourrait être plus agressif qu’un autre. En réalité l’agressivité chez le chien est un comportement normal, mais qui devient souvent incontrôlable pour des raisons médicales, génétique, liés à la socialisation, l’éducation et ses mauvaises expériences. Tous les chiens sans exception peuvent démontrer des comportements agressifs. Alors à vous de prendre les précautions nécessaires pour éviter de perdre le contrôle.

9. Mon chien est malheureux en appartement.

Vous avez un danois ou un autre gros chien, et on vous trouve cruel de le garder dans un si petit espace? Vous serez heureux de savoir que le type de maison ne peut pas être considéré comme le responsable du bonheur de votre chien si vous comblez ses besoins.

10. Mon chien m’aime.

Une question très délicate, n’est-ce pas? Qu’est-ce que l’amour? Cette émotion a été créée par l’humain. Ce qui est évident, c’est que votre chien a besoin de vous. Vous lui apportez la nourriture, la sécurité et veillez à combler tous ces besoins. Notre chien établit une relation avec nous. S'il est impossible de prouver scientifiquement que c'est de l'amour, l'affection elle, est très réelle.


Source: Quebecor Media