chargement...

8 précautions pour un Noël sécuritaire avec vos animaux de compagnie

Publié le 5 décembre 2016 / Catégories: Chat, Chien, Oiseau, Rongeur
Pour plusieurs, les vacances de Noël, ça signifie la paix, la relaxation, et aussi célébrer avec la famille et les amis.
Mais, pour certains de nos animaux de compagnie, la saison des fêtes devient aussi un temps de stress et de visite d’urgence chez le vétérinaire.

Nous vous proposons quelques précautions à prendre pour que les Fêtes soient aussi amusantes pour vos amis poilus qu’elles ne le sont pour vous.

1: Ficelles, rubans, glaçons et autres décorations fines

Ne laissez pas les ficelles, ni les morceaux de rubans cadeaux suspendus à portée de vos compagnons poilus.
Les glaçons (les «Tinsels», les petits fils métalliques clinquants ou les dorures) sont particulièrement dangereux, puisqu'ils peuvent déchirer les intestins, et même s'y nouer, causant un blocage intestinal.
Les résultats peuvent être désastreux et exigeraient une visite d'urgence chez le vétérinaire.

2: Les fils électriques

Prenez garde aux fils électriques. Ils posent un grave danger aux animaux qui peuvent les mâcher, ce qui les exposerait aux chocs électriques et aux brûlures.  Idem pour le sapin.

3: Ornements

Pendant que vous décorez vos foyers, il faut se souvenir que les animaux ne comprennent pas des mots comme « héritage », « fragile », ou « valeur sentimentale ».
Plusieurs chiens et chats, et même des furets, sont régulièrement reconnus comme responsables d'avoir renversé des bibelots et des ornements.
Vous pouvez empêcher ces brisures en gardant les ornements lourds près du plancher,
les précieux très haut sur l’arbre ou sur des étagères, donc hors de portée des bouches, des nez curieux, et des queues frétillantes.
Faites attention aussi à l'arbre de Noël. Il est vite tombé par terre, gracieuseté d'un chien curieux, du chat ou du furet grimpant. Attachez-le au mur.

4: Les plantes

Attention aux plantes que vous amenez chez vous.
Les poinsettias et d'autres plantes plus exotiques peuvent causer des irritations cutanées, ainsi que des troubles intestinaux.
Tenez également vos compagnons loin des baies et des feuilles de houx.
Consultez une liste complète de plantes toxiques avant d’apporter des plantes décoratives dans votre maison.

5: Le repas des Fêtes

Nous ne sommes pas les seuls qui, parfois, mangeons trop de bonnes choses.
En volant les restes, en fouillant les poubelles, et même en passant la langue sur les comptoirs, votre animal de compagnie peut avaler trop de bouffe grasse pour son estomac.
Ceci peut amener de graves problèmes d’estomac, et même une inflammation du pancréas, ce qui pourrait être mortel.
Fermez bien vos frigos et vos poubelles, tenez vos plats au fond des comptoirs,
et restez fidèle à la diète habituelle de votre compagnon, même s'il vous en demande autrement !

6: Les bruits forts et la musique

Les enfants et les adultes aiment fêter avec des klaxons, des cloches, et il y a aussi d'autres formes de cadeaux bruyants.
Par contre, pour les oreilles de vos compagnons, ces bruits peuvent être extrêmement effrayants.
Si vous prévoyez qu’il y aura beaucoup de bruit chez vous, assurez-vous que votre compagnon est en sécurité dans un endroit loin de ces bruits.

7: Le stress

Une maison pleine d’invités peut causer beaucoup de stress pour vos animaux de compagnie.
Tous les animaux ont besoin d’attention, mais trop de visages proches, trop d'odeurs différentes, et trop de mains inconnus peuvent générer une situation apeurante et stressante.
Si beaucoup d’invités vont aller et venir dans votre logement durant les Fêtes, essayez de fournir à vos compagnons une pièce isolée où ils pourront se sentir en sécurité.
Faites savoir à vos invités que cette pièce est interdite.

8: Dites au Père Noël de ne pas apporter d’animaux ce jour-là

Plusieurs parents adorent l’idée de surprendre quelqu’un avec un chiot ou un chaton à Noël.
Pourtant, ce n’est pas gentil, ni même juste de mettre un animal entre les mains de quelqu’un qui ne s'est pas engagé, et qui n'a pas consenti à prendre la responsabilité de cet animal.
Les animaux de compagnie ne sont pas des jouets et ils demandent beaucoup de soins, d'attention et d'affection.
Plusieurs des animaux, qui sont donnés à Noël, finissent par être abandonnés à des refuges, et ce, dans les semaines qui suivent.
Même si vous en avez discuté et que vous avez décidé d’accueillir un nouvel animal, une fête n'est vraiment le bon moment pour ce faire.
Durant les Fêtes, la maison est pleine d’animation, d'ornements, de jouets, mais, quelquefois, aussi emplie de stress.
Toute l’excitation peut causer, au nouvel arrivant, de la confusion et le rendre agité.
Donc, si vous avez décidé que c’était le moment d’ajouter un nouveau membre à votre famille, attendez jusqu’à la semaine après Noël, et présentez, à l’animal, un environnement tranquille.
Si vous désirez offrir un animal à quelqu’un qui a déjà accepté de recevoir un tel présent dans sa maison, vous pouvez emballer un certificat, pour que ce nouveau propriétaire puisse aller chercher l’animal à un meilleur moment.

Vos compagnons à 4 pattes vous disent « MERCI » de penser à leur sécurité !