chargement...

Protéger son chien des dangers de l'hiver

publié le 15 décembre 2017 / Catégories: Chien

1. Des sorties contrôlées

On ne doit jamais laisser notre chien à l'extérieur sans supervision. En plus du facteur vent, qui accentue considérablement la température ressentie, le froid peut menacer sa santé. Sa truffe, ses oreilles et ses coussinets, notamment, peuvent souffrir d'engelures, ce qui peut entraîner des dommages irréversibles.

2. Le port d'un manteau

La majorité des pelages canins n'offrent pas une protection suffisante pour bien défendre notre chien contre le froid québécois. N'oublions pas que la plupart d'entre eux sont rarement issus d'une race indigène! Un manteau chaud n'est ni un luxe ni une coquetterie!

3. Le toilettage

On s'assure de ne jamais raser le pelage de notre animal avant l'hiver, et, si on doit lui donner un bain, il doit être complètement sec avant qu'on l'amène dehors pour une promenade.

4. Une diète adaptée

Alors qu'un chien faisant beaucoup d'activités physiques hivernales aura besoin d'un apport calorifique quotidien supérieur pour lui permettre de maintenir une bonne température corporelle, celui qui «hiverne» à l'intérieur aura besoin d'une diète moins riche si on veut qu'il conserve sa taille. On consulte donc notre vétérinaire afin qu'il détermine les besoins spécifiques de notre animal.

5. Protéger ses pattes

Le sel et les autres produits chimiques utilisés pour faire fondre la neige et la glace constituent de grands irritants pour les coussinets de notre petit compagnon. On lui fait donc porter des bottes, on les protège au moyen d'un baume protecteur ou on s'assure de les rincer à l'eau tiède après la promenade. À lire: Chiens: des coussinets en pleine santé pendant l'hiver

6. On cache l'antigel

L'antigel est un poison mortel pour notre chien, et puisqu'il présente une saveur sucrée, il peut attirer son intérêt. On s'assure donc que le contenant est hors de sa portée.

7. Un devoir de citoyen

On rencontre un animal laissé à lui-même durant de longues périodes dans les grands froids? On fait une plainte confidentielle au 1 844 ANIMAUX. N'hésitons pas à être la voix de ceux qui n'en ont pas!

Source: Coup de Pouce